Maison

Travailler le bois : quels sont les outils indispensables pour le travail du bois ?

Matériau naturel provenant de la végétation, le bois est utilisé pour la confection des meubles, pièces et plusieurs autres objets utiles. À cet effet, en fonction de l’aspect qu’on souhaite lui donner, on a souvent besoin d’outils spécifiques. Nous vous présentons ici les outils qu’il faut pour travailler le bois.

Les scies

Ce sont les tout premiers outils qui servent à travailler le bois dans la mesure où ils servent à faire la première découpe du bois. On en distingue trois catégories fondamentales que sont la scie à dos, la scie circulaire et la scie égoïne.

La scie à dos

La scie à dos permet de procéder au découpage du chantournage, du bois brut ou du bois en grande section. Sa praticité couplée à son efficacité favorise son emploi dans les travaux ponctuels sur le bois tels que la formation de lettre, la marqueterie, etc. Une scie à dos de bonne qualité est disponible sur le marché à un prix généralement compris entre 15 et 20 euros.

La scie égoïne

Elle sert à faire la découpe brute du bois dans sa forme naturelle et permet aussi de définir des tranches de bois. Elle se présente en deux parties principales dont l’une représente la lame irrégulière et la deuxième partie le manche creux. Le manche est conçu de sorte à épouser parfaitement la forme de la main quand on l’y introduit. Il s’agit d’un instrument d’une importance capitale dans le traitement du bois et qui est très accessible en raison de son prix abordable. Sa fourchette de prix actuelle sur le marché est de 15 à 20 euros.

La scie plongeante ou circulaire

Elle sert à faire des découpes précises droites ou d’angles préalablement délimités sur le bois. C’est un outil incontournable pour obtenir le bois en formes bien taillées et attractives. Généralement équipée d’un moteur électrique, la scie circulante est dotée d’une puissance qui la rend raffinée et efficace.

La défonceuse

Dispositif électrique avec une multiplicité de fonctionnalités, cet outil occupe une place de choix dans les indispensables pour travailler du bois. En effet, cet appareil peut servir entre autres à assembler facilement des pièces comme les rainures, les tenons ou les mortaises. La défonceuse s’adapte à tous les types de bois disponibles sur le marché. Son prix est très variable et est fonction de la marque et des fonctionnalités du modèle.

La raboteuse

Qu’elle soit manuelle ou automatique, la raboteuse électrique permet d’affiner et dégrossir le bois lorsqu’on le travaille. De ce fait, il permet de chanfreiner le bois au niveau de ses arrêts ou de produire des feuillures en bois. Pour des pièces déjà réalisées, la raboteuse permet de corriger efficacement les petites imperfections du bois. Le type de raboteuse le moins sollicité est celui stationnaire qui permet de bénéficier des fonctions de la raboteuse sur des surfaces importantes. Le prix d’une raboteuse varie en fonction du type auquel il appartient. Ainsi, la raboteuse manuelle est vendue en moyenne à moins de 50 euros, tandis que celles stationnaires et électriques se vendent à un prix minimal de 100 euros.

La ponceuse

Cet outil sert essentiellement à polir, décaper ou lisser une surface en bois pour un résultat des plus satisfaisant sans effort. En fonction du type de bois et de l’importance de la tâche à accomplir, on distingue trois catégories de ponceuses. Il s’agit de :

  • la ponceuse à bande
  • la ponceuse linéaire
  • la ponceuse excentrique.

La première catégorie de ponceuse, celle à bande, permet de travailler le bois en surface plane. La catégorie de ponceuse linéaire quant à elle est employée pour faire des finitions sur une pièce en bois. En ce qui la concerne, la ponceuse excentrique à réduire l’épaisseur du bois et à pratiquer des finitions sur une pièce faite avec cette matière.

En définitive, bien que cette liste d’outils ne soit pas exhaustive, elle comprend les outils fondamentaux qu’on emploie pour travailler du bois.

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in:Maison

0 %