Famille

Tarif d’une place à la crèche : combien coûte une place en crèche ?

Pour faire garder leurs enfants, beaucoup de parents choisissent les services d’une crèche. Ce mode de garde présente de nombreux avantages, mais à quel prix ? Voici ce qu’il faut savoir le coût d’une place en crèche.

Le baromètre national pour le calcul du coût

Il est très difficile de généraliser le tarif d’une place en crèche, que ce soit dans un établissement privé ou dans un établissement public. En effet, non seulement ce tarif dépend de chaque famille, mais plusieurs autres paramètres entrent également en jeu lors de son calcul.

Le tarif d’une place est calculé en fonction d’un baromètre national qui prend en compte le nombre d’enfants à faire garder, mais aussi les revenus du foyer. La situation familiale est également un critère important dans la détermination de ce coût. Rappelons que ce baromètre est fixé par la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) en échange du financement accordé aux gestionnaires de crèches.

Le baromètre tient compte de ressources déclarées il y a 2 ans, encadrées par un revenu minimum fixé à 705,27 euros et un plafond à 5600 euros. Toutefois, le gestionnaire de crèche a la liberté d’appliquer un taux de participation supérieur à ce plafond.

Méthode de calcul du coût d’une place en crèche

L’une des méthodes pour connaitre le coût d’une place en crèche est l’utilisation d’un simulateur en ligne. Bien que cette méthode soit la plus simple et la plus rapide, il est également possible de faire cette estimation vous-même en vous appuyant sur le baromètre du taux d’effort.

Le taux d’effort représente 0,0610% lorsque vous n’avez qu’un enfant à charge et 0,0508% pour deux enfants à charge. Pour les familles souhaitant mettre trois enfants en crèche, le taux d’effort sera de 0,0406% et 0,0305%, lorsque vous avez au moins quatre enfants en charge. Pour calculer le coût d’une place, multipliez votre revenu mensuel net, N-2, par le taux d’effort et par le nombre d’heures par jour de garde. Multipliez ensuite le tout par le nombre de jours ouvrés pendant lesquels vous avez fait garder votre/vos enfant (s) dans le mois.

Existe-t-il des aides financières ?

Il est possible de bénéficier des aides financières de la part de l’État ou de votre employeur. Grâce au dispositif crèches inter-entreprises, sachez que votre employeur a la possibilité de réserver des places en crèches pour vos enfants. Vous pouvez ainsi profiter d’un tarif en crèche privée, identique à celui pratiqué en crèche public ou être totalement pris en charge par le Comité d’Entreprise.

En ce qui concerne les aides publiques versées par l’État, il peut s’agir d’un crédit d’impôt de garde d’enfant ou des aides accordées par la CAF.

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 %