Maison

Choisir son assurance habitation : comment trouver la bonne assurance pour sa maison ?

En tant que locataire ou propriétaire, signer un contrat d’assurance habitation est nécessaire, car elle vous protège des mésaventures encourues au quotidien. Votre compagnie d’assurance vous indemnise si vous êtes victime d’un sinistre dans votre logement. Il convient donc de bien choisir votre assurance habitation, car d’elle dépend la sécurité de votre habitation, de vos proches et de vos biens. Plusieurs critères importants doivent être pris en compte lors de votre choix. Découvrez nos conseils pour prendre une bonne décision.

Les garanties incluses

Encore appelée multirisques habitations (MRH), l’assurance habitation renferme des garanties. Il est important d’en connaître les termes et la portée de leur recouvrement. Les garanties peuvent être regroupées en plusieurs catégories. Nous avons les locaux et leur contenu, la responsabilité civile des habitants et les extensions de garanties telles que la protection juridique de l’assurance habitation.

La couverture de l’assurance habitation prend donc en compte les logements et ce qu’ils contiennent. Vous devez comprendre donc les garanties couvrent les risques liés aux inondations et dégradations des eaux, les incendies, les catastrophes naturelles, les cambriolages, etc. De ce fait, plus le contrat renferme un grand nombre de garanties, plus vous serez protégé lors de la survenue d’un sinistre ; votre logement et vos biens immobiliers inclus.

Par ailleurs, les compagnies d’assurance rendent accessible des garanties d’assistance comme la prise en charge des frais de relogement, le dépannage rapide pour un problème de plomberie, gaz, chaudronnerie et le dédommagement des frais de première nécessité des suites d’un sinistre. Pour ce qui est de la responsabilité civile, elle couvre le logement et ses habitants.

La valeur de vos biens mobiliers

C’est l’un des critères essentiels à considérer avant toute décision. Vous devez évaluer la valeur de vos biens mobiliers pour l’assurance habitation. Une bonne évaluation vous permettra d’opter pour une MRH adaptée à votre capital mobilier. À titre d’illustration, si vous disposez d’installations de qualité ou avez des mobiliers antiques dans votre logement vous devez vous assurer de les mentionner dans votre contrat pour être couvert à leur juste valeur lors d’un sinistre.

Vous avez également la possibilité d’assurer vos meubles contre la casse, lorsqu’elle est provoquée par un occupant du bâtiment. De plus, la garantie en valeur à neuf est disponible afin d’indemniser votre mobilier suivant la valeur de son prix d’achat sans considération d’une usure certaine. Nous vous conseillons de vérifier la présence des factures des mobiliers achetés et si possible de les photographier, car elles peuvent servir de preuves en cas d’éventuels sinistres.

Les exclusions de garanties

Malgré son appellation multirisques habitations, l’assurance habitation présente des limites et ne couvre pas tout. En effet, quand on parle d’exclusions de garanties, on parle des éléments que le contrat MRH ne prend pas en compte. C’est un élément important à répertorier lorsque vous lisez votre contrat. De ce fait, il est primordial de cerner toutes les spécificités relatives à ces exclusions.

Les exclusions de garanties touchent chaque sinistre couvert. Elles peuvent être relatives à la pratique d’un sport dangereux, les dommages corporels volontaires, les destructions causés par un animal réputé être dangereux, etc. En général, ce sont des dommages résultant d’une absence d’entretien ou de manque de prévoyance à votre niveau : canalisations non entretenues, absence de verrou, etc. Toutefois, vous pouvez débattre certaines clauses avec votre assureur après vous être assuré que ces exclusions ne représentent un véritable problème pour vous.

Le plafond d’indemnisation

En réalité, plusieurs garanties sont liées à un plafond maximum d’indemnisation. Il s’agit d’un montant maximum que votre assureur vous verse comme indemnisation, quelle que soit la valeur de vos pertes dans un sinistre. En général, ce montant est bien loin de la valeur réelle du préjudice subi. Vous devez donc nécessairement bien vérifier, et régulièrement les plafonds qui correspondent aux garanties agréées.

Le cas que l’on rencontre souvent concerne la valeur changeante des meubles. En effet, elle peut changer de manière significative au fil du temps. Cela peut être causé par la dépréciation effective du mobilier ou par de nouvelles acquisitions. Vous pouvez donc négocier à nouveau votre contrat dans le but de réduire le coût de vos cotisations. Vous pouvez également négocier à nouveau votre contrat pour assurer des biens mobiliers supplémentaires et être plus tranquille en cas de sinistre.

Le plus important à retenir est que le plafond maximum d’indemnisation est un critère essentiel à prendre en compte lors de la souscription à votre contrat MRH. En cas de sinistre, le montant versé par la compagnie d’assurance est donc limité.

Trouvez l’assurance habitation qui répond à vos besoins

Il existe un moyen simple d’économiser et de réduire votre facture d’assurance habitation : la comparaison de tarifs. Cela consiste à opposer les tarifs de plusieurs compagnies d’assurance disponibles sur le marché. Ainsi, vous avez une idée plus précise des procédés du marché. Cela vous aidera à mieux cerner les risques desquels vous devez être protégés et donc de débattre davantage vos clauses spécifiques avec votre assureur. D’ailleurs, la loi Hamon vous offre la possibilité de changer plus aisément votre assurance habitation après une durée d’un an. De même, vous pouvez recourir à un comparateur d’assurance pour vous renseigner sur les tarifs appliqués sur le marché et alléger plus aisément votre facture.

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in:Maison

0 %